L’angoisse du voisin

1

Après plus de 10 jours à terre, je suis repartie en début de semaine à Londres. La période des vacances ayant commencés, les avions sont surpeuplés par des familles et autres types de touristes.

C’est quand?

Cette longue période débute en juillet et va usqu’à mi -septembre. C’est un vrai calvaire pour les voyageurs d’affaires. Vacances riment avec deux fois plus d’attente aux contrôles, des embarquements à rallonge, et je vous en passe.

C’est quoi?

Mais le pire c’est l’angoisse du voisin, le voyageur d’affaire est souvent en premier dans l’avion et assiste au ballet de l’embarquement : un spectacle FA-SCI-NANT.

Après les voyageurs d’affaires, on retrouve souvent les groupes d’asiatiques, puis les familles avec enfants, suivi des couples sans enfants et enfin des retardataires ayant trop attendu entre leur deux avions et donc souvent éméchés. Forcément le dernier à monter est bien sûrs celui qui a le plus de bagage à main.

Le voyageur d’affaire choisit une place stratégique couloir ou fenêtre mais jamais milieu. Ce qui est très risqués l’été car la place du milieu ne sera pas libre mais occupée.

Quelles conséquences?

Ce moment d’imprévu où on prie pour ne pas avoir le Monsieur qui sent pas très bon ou la dame qui hurle à son voisin, un enfant ou pire une mère seule avec plusieurs enfants 🙂

Même lorsque la porte se referme le risque est encore là ! Car parmi les voyageurs il y a souvent des analphabètes…. qui ont confondus A avec D ou encore 5 et 6.

Et enfin…

La pression ne retombe que quand l’avion commence à bouger. Jour de chance pour moi, un couple de britannique d’un certains âge prend place à côté de moi, cela signifie calme et tranquillité pour ce vol.

Sur ceux bonnes vacances aux Juilletistes en espérant ne pas vous croisez à bord!

PS: ce billet est à prendre au second degré….

Laissez un commentaire