Devenir un Spartan en 30 jours

1

Il y a un peu plus d’un mois j’avais décidé sur un coup de tête de faire la Spartan Race, soit environ 13km et un peu moins de 30 obstacles (rien à voir avec l’équitation). Un jeu d’enfant quoi 🙂 La semaine dernière je suis officiellement devenu un Spartan !

Cette course combine à la fois un effort cardio et des épreuves de force, il ne suffit donc pas de savoir courir, mais il faut aussi apprendre à sauter des murs de 3 mètres, monter à la corde et acquérir une agilité de Chimpanzé.

Quand la météo est contre toi

La pluie, les inondations, les températures automnales, une combination parfaite pour faire une course dans la boue, nager dans un lac rempli de vase et courir 13Km non ? Le départ de mon équipe est le matin, il pleut des cordes, il y a du brouillard et du vent avant même d’arrivée à la base de loisir des Jablines, j’avais envie de retourner sous la couette.  A peine le temps s’enregistrer, déposer son sac et me voilà dans le SAS de départ entouré à 90% de Spartan masculin…. L’échauffement donne le ton de la course, on nous fait se coucher dans la boue, et la boue je peut vous dire que j’en ai vue pendant ces 13km.

Quand tu crois que c’est fini

La Spartan Race c’est une course de type Trail donc ce que tu peux penser être un obstacle n’est en fait que le parcours normal. Il y a très peu d’indication sur le nombre de kilomètre parcouru et aucune sur les obstacles à réaliser, la course est donc une surprise complète. Mon équipe et moi sommes super motivé, on se traine dans la boue, on court, porte des poids, saute des murs, effectue environ 90 burpees et pense être bientôt arrivé. Un panneau affiche enfin le nombre de kilomètre effectués 7 ! On est donc à la moitié du parcours. La deuxième moitié est plus difficile, plus de boue, plus d’obstacles, plus d’eau, on alterne entre courir dans la gadoue, se baigner dans un lac, lancer un javelot, se trainer sous des barbelés, partager des Burpees et se demander mais où est la ligne d’arrivée !

Quand c’est vraiment fini

Et après 2h50 de parcours on aperçoit le dernier obstacle, nous finissons la course en un peu plus de 3h, pas une super performance mais satisfait d’avoir tenu jusqu’au bout, de s’être entre-aider et de pouvoir aller enfin prendre  une douche !

Laissez un commentaire